Yes

168 vues
GenreProgressive rock, classic rock, rock, Progressive, british

Yes est un groupe de rock britannique de style progressif qui composa ses premières chansons en 1969. Bien que la composition du groupe ait changé au fil des ans, les membres fondateurs Jon Anderson et Chris Squire peuvent être considérés comme le noyau du groupe avec Steve Howe. Anderson a participé à tous les albums sauf un (Drama) tandis que Squire a participé à tous les albums officiels de Yes. Rick Wakeman, d'un autre côté, a intégré et quitté le groupe au moins quatre fois.

Membres du groupe, dans l'ordre approximatif où ils l'intégrèrent:

* Jon Anderson - voix
* Chris Squire - basse/voix
* Tony Kaye - claviers
* Peter Banks - guitare
* Bill Bruford - batterie
* Steve Howe - guitare/voix
* Rick Wakeman - claviers
* Alan White - batterie
* Patrick Moraz - claviers
* Geoff Downes - claviers
* Trevor Horn - voix/basse
* Trevor Rabin - guitare/voix
* Billy Sherwood - divers
* Igor Khoroshev - claviers
* Jon Davison - Chant
* Benoit David - Chant

Histoire

Les premières œuvres du groupe sont généralement considérées comme étant leurs meilleures, et ils furent au début des années 1970 la figure de proue du rock progressif. Leurs deux premiers albums, sortis en 1969 et 1970 sont du rock dans la lignée des Beatles, mais c'est avec The Yes Album, sorti en 1971, que leur musique prend un tournant progressif. Sur cet album, Steve Howe remplace Peter Banks à la guitare. L'album suivant, Fragile (1972), est caractérisé par l'intégration de Rick Wakeman, remplaçant Tony Kaye aux claviers. Certains considèrent l'album suivant, Close to the Edge (1972), comme étant la culmination du genre entier. L'album contient trois chansons, dont la chanson-titre durant 18 minutes est construite comme une pièce classique du XIXe siècle. A la sortie de l'album, Bill Bruford quitte le groupe pour intégrer King Crimson. Bill trouvait qu'il était devenu trop compliqué de composer. Jon et Chris étaient très exigeant et tenait a la démocratie dans la composition des pièces. Il est remplacé par Alan White pour la tournée qui suivra et verra l'enregistrement du triple live Yessongs (Bruford figure sur deux morceaux enregistrés en 1972). En 1973, le groupe sort le très controversé Tales from Topographic Oceans, constitué de quatre chansons d'environ 20 minutes chacune.

Lors de la tournée de cet album, le groupe jouait tout l'album Close to the Edge suivi de tout l'album Tales. Wakeman quitta le groupe après la tournée, et fut remplacé par Patrick Moraz. Le groupe sort alors le très chaotique Relayer, sur lequel figure The Gates of Delirium, une autre pièce d'une vingtaine de minutes, basé sur le roman de Tolstoï « Guerre et Paix ». Les membres du groupe décident alors de faire une pause pour sortir chacun un album solo. A l'automne 1976, le groupe rentre en studio et alors que les morceaux sont à un stade quasi-achevé, il est demandé à Patrick Moraz de quitter le groupe. Début 1977, le groupe se reforme, avec à nouveau Wakeman aux claviers, et sort Going for the one, puis Tormato en 1978.

Le line-up classique est habituellement cité comme étant Anderson Squire Howe Wakeman, avec Bruford ou White.

Après l'album Tormato, suite à des sessions avortées à Paris en 1979, le groupe éclata, avec le départ de Anderson et Wakeman. Ils furent, à la surprise générale, remplacés par les deux membres des Buggles, Geoff Downes et Trevor Horn. L'album Drama qui résulta de cette formation a ses fans, mais la plupart des assidus de Yes regrettèrent le style de l'ancien Yes et l'absence d'Anderson. Après la tournée de cet album, le groupe se sépare officiellement.

En 1980 après la sortie de l'album Drama, Squire et White firent équipe avec l'ex-guitariste de Led Zeppelin Jimmy Page pour former un power trio surnommé XYZ (Ex-Yes-Zeppelin). Bien qu'ils produisirent une musique puissante et inspirée, le super-groupe cessa d'exister à cause de conflits créatifs, et Squire et White se retrouvèrent une fois de plus sans groupe. Ils sortirent un 45 tours durant cette période : Run with the fox. Howe et Downes forment quant à eux le supergroupe Asia avec John Wetton (ex King Crimson) au chant et à la basse et Carl Palmer (ex Emerson, Lake & Palmer) à la batterie.

Début 1981, un guitariste jazz-rock prometteur d'Afrique du Sud nommé Trevor Rabin (ex-Rabbitt) vendit ses compositions solo à un directeur A&R chez Atlantic Records, qui lui suggéra de rencontrer Squire et White.

Le groupe résultant nommé Cinéma (Squire, White, Kaye, et Rabin) fit écouter à Anderson une partie de sa nouvelle musique, suite à quoi Anderson intégra le groupe qui fut renommé Yes. L'album qui en découla en 1983, 90125 (produit par Horn), fut un changement radical par rapport à leur ancien son. Plus simple, plus dur, avec des effets électroniques modernes (à l'époque). La chanson « Owner of a Lonely Heart » de cet album fut un hit, en fait le seul single numéro 1 du groupe. La même formation sortit Big generator en 1987, un album dans la même veine qui n'aura pas le succès commercial du précédent.

(Pourquoi "90125" ? Il ne s'agissait pas d'un code postal, mais tout simplement du numéro de catalogue (chronologique) que le hasard avait attribué au disque, ce qui est facile à vérifier sur le code-barres de la pochette d'origine)

À partir de cette époque, l'histoire du groupe devint très désorganisée, avec deux formations coexistantes. Le possesseur légal du nom Yes était la formation 90125 (connue familièrement comme « YesWest » et basée aux États-Unis), mais sans Anderson, qui se désista pour former Anderson Bruford Wakeman Howe (connu comme « YesEast » et basé au Royaume-Uni). Il y eut des poursuites judiciaires, une réunion (qui eut pour conséquence l'album et la tournée Union), et un autre éclatement avant que la formation 90125 ne sortit son dernier album, Talk, en 1994.

Après cela, le groupe se retrouva sous sa formation classique (Anderson Squire White Howe Wakeman). La nouvelle musique créée par cette formation fut mélangée avec des enregistrements live sur les deux albums Keys To Ascension. Cependant, Wakeman quitta à nouveau le groupe, et fut remplacé aux claviers par Igor Khoroshev, tandis que Bill Sherwood occupa la place de second guitariste. Cette formation sortit Open your eyes, et The Ladder, ce dernier album marquant un retour à des compositions plus progressives.

Après la sortie du live House of Yes : Live from House of Blues en 1999, correspondant à la tournée de l'album The Ladder, ainsi qu'après la tournée Masterworks en 2000, Khoroshev et Sherwood quittent le groupe, et Yes enregistre l'album Magnification, album sans claviériste (si on exclut les interventions au piano d'Alan White) mais disposant d'un orchestre symphonique dirigé par Larry Groupé (qui en a également composé les parties). La tournée Symphonic Tour qui s'ensuivit (avec Tom Brislin aux claviers), en 2001, fut immortalisée par le DVD Yes Symphonic.

En 2002, Rick Wakeman rejoint à nouveau le groupe. S'ensuivirent 3 tournées, en 2002, 2003, et 2004 (tournée fêtant les 35 ans d'existence du groupe).

PREVISION DE SORTIE : Sortie début février 2006 du DVD documentaire The Ultimate Review relatant les 5 premières années du groupe, suivra en avril 2006 d'un second DVD Live The 9012 Live couvrant la période 1985.

Discographie

Les (nombreuses) compilations sont volontairement exclues.

* 1969 Yes (album)
* 1970 Time and a word
* 1971 The Yes album
* 1972
o Fragile
o Close to the Edge
* 1973
o Yessongs (triple live)
o Tales from Topographic Oceans (double)
* 1974 Relayer
* 1976 Cette année-là, chaque membre sortit un projet solo:
o Ramshackled (Alan White — Anderson et Howe apparaissent sur une piste)
o Olias of Sunhillow (Jon Anderson — Anderson joue tous les instruments et chante toutes les parties)
o Beginnings (Steve Howe - avec Bruford et Moraz)
o Fish Out of Water (Chris Squire. Moraz et Bruford y participent.)
o Story of I (Patrick Moraz)
* 1977 Going for the one
* 1978 Tormato
* 1980
o Drama (album)
o Yesshows (double live)
* 1983 90125
* 1985 9012Live: The Solos (live)
* 1987 Big generator
* 1989 Anderson Bruford Wakeman Howe*
* 1991 Union
* 1993 An Evening of Yes Music Plus* (live)
* 1994 Talk
* 1996 Keys to Ascension (live/studio)
* 1997
o Keys to Ascension 2 (live/studio)
o Open your eyes
o Something's Coming / Beyond and Before (vieilles pistes live)
* 1999 The Ladder
* 2000 House Of Yes - Live from the House of Blues (live)
* 2001
o Keystudio (compilation des pistes studio des deux albums Keys to Ascension)
o Magnification (avec orchestre)
o 2007 Live at Montreux 2007
* 2011 Union Live
o 2012 Fly FromHere

Les albums marqués d'un * furent sortis sous le nom de groupe « Anderson Bruford Wakeman Howe », car le nom « Yes » était la propriété de Chris Squire. Toutefois, la musique a le son particulier de Yes et est considéré par beaucoup comme étant une production du groupe au même titre que le reste.

Le dessin des pochettes de beaucoup de ces albums a été fait par Roger Dean, qui a aussi dessiné le logo du groupe.

Le catalogue Yes de Atlantic Records a subi au moins deux remasterisations et rééditions en CD. La première parution en CD fut à la fin des années 1980, et les premiers remasters furent sortis au milieu des années 1990, avec un son grandement amélioré et les artworks originaux restaurés. En 2003 une remasterisation plus poussée fut entreprise par Rhino Records, incluant cette fois des artworks plus fidèles, des notes de livret approfondies, et des pistes bonus rares.


Source

Top Titres

Owner of a Lonely Heart 1

Owner of a Lonely Heart

Roundabout 2

Roundabout

Mood for a Day 3

Mood for a Day

Heart of the Sunrise 4

Heart of the Sunrise

Long Distance Runaround 5

Long Distance Runaround

Siberian Khatru 6

Siberian Khatru

I've Seen All Good People 7

I've Seen All Good People

Starship Trooper 8

Starship Trooper

And You and I 9

And You and I

Close to the Edge 10

Close to the Edge

Top Albums

Fragile
Fragile
pistes
90125
90125
pistes
Highlights - The Very Best of Yes
Highlights - The Very Best of Yes
pistes

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article